Bienvenue à Champ-G

Publié le 15.07.2011

La Gestalt-thérapie se fonde sur l’expérience de contact du sujet avec le monde qui l’entoure et propose d’appréhender la personne dans sa globalité, prenant en compte toutes ses dimensions, sensorielle, émotionnelle, mentale et sociale.

C’est un système thérapeutique qui inclut une théorie proche du vivant (théorie de la forme).
Elle met à jour dans l’ici et maintenant la façon dont les interactions se créent.
Elle aide à penser ces interactions (le processus de contact), à ralentir, à s’accorder avec le sujet, à identifier les besoins et les désirs et à repérer comment les expériences de contact sont perturbées, interrompues voire figées, ou accomplies, si besoin à soutenir une remise en mouvement progressive et sécurisée.

Cette démarche active et créatrice permet de prendre conscience des mécanismes répétitifs.
Elle ouvre à la libre construction d’un sens et à la recherche de changement dans son existence.

Ses bases théoriques intégratives s’enracinent dans les courants de la Gestalt-psychologie et de la théorie du champ de Kurt LEWIN, de la phénoménologie, de l’existentialisme et de la psychanalyse. Ces racines théoriques sont éprouvées depuis plus de 60 ans par la confrontation clinique et sont en constante évolution. Importée des Etats Unis, elle s’est développée en France dans les années 1980, à travers de multiples courants et personnalités regroupant des pratiques diversifiées.
Certains mettent davantage l’accent sur l’expérience corporelle et sur le concept de contact ; d’autres insistent sur la dimension phénoménologique de l’expérience et voient la psychothérapie comme une analyse du cours de la présence. Comme dans toute approche vivante, des débats ont lieu sur les prolongements et l’intégration éventuelle d’apports extérieurs à la théorie de Fritz PERLS et Paul GOODMAN.

Pourquoi  la Gestalt-thérapie du lien à Champ-G ?

Quant à nous, Champ-G, nous souhaitons tenir compte des évolutions dans la recherche en psychothérapie. Nous travaillons à intégrer :

  • les fondements philosophiques existentiels humanistes,
  • la phénoménologie et la théorie du champ,
  • certains concepts de la psychanalyse des relations d’objet,
  • la sociologie clinique,
  • les récents travaux en neurosciences affectives qui  donnent à l’expérience somatique et affective toute sa dimension.

Nous souhaitons poser les bases d’une psychothérapie existentielle du lien ou Gestalt-thérapie du lien : lien du client avec le thérapeute, liens actuels avec son environnement social et affectif, liens précoces avec les figures de son histoire.

Le titre de psychothérapeute ?





Actualités