Psychotraumatismes, phénomènes dissociatifs

Publié le 11.07.2016

Claire MARTEL-PAILLARD anime ce stage en 2 temps qui propose d'explorer les "Que faire et ne pas faire devant une personne qui vient de subir un traumatisme? Comment aborder les psychotraumatismes relationnels chroniques et leurs impacts sur l’enjeu d’attachement? Comment soutenir et à quoi s’attendre ?"

Que faire et ne pas faire devant une personne qui vient de subir un traumatisme et surtout comment aborder les psychotraumatismes relationnels chroniques et leurs impacts sur l’enjeu d’attachement. Comment soutenir, à quoi s’attendre.

 

Toute thérapie voit inéluctablement émerger un stress relationnel, des symptômes traumatiques (sidération, amnésie, dissociation). Notre corps maintient des automatismes issus de nos mémoires traumatiques qui nourrissent nos reproductions. Bien plus puissantes et plus rapides que nos prises de conscience, ces réactions de survie continuent d’entretenir les dilemmes de contact.

 

 

objectifs

  • Repérer les symptômes, des plus manifestes aux plus subtils.
  • Eviter les risques de retraumatisation lors des phénomènes reproductifs.
  • Permettre l’intégration d’expériences traumatiques, prévenir l’ESPT.
  • Mieux aborder les traumas d’attachement
  • Mieux comprendre ce qui se passe chez les agresseurs.

 

public

  • Tout thérapeute et professionnel de la santé mentale
  •  Gestalt-thérapeutes
  •  Stagiaires de cycle 3 en Gestalt-thérapie et/ou stagiaires en fin de cycle 2 (sous réserve d’un entretien individuel avec la formatrice)

 

méthodes

  • Exercices d’entraînement, practicums, temps expérientiels et didactiques
  • Faire l’expérience du déploiement de ses propres ressources
  • Faire l’expérience pour soi-même des sensations qui émergent lors de l’évocation de petits traumatismes et vivre la dynamique qui transforme positivement ces sensations. 

 

contenu

  • Repérer les perturbations somato-affectives issues de traumatismes relationnels et sécuriser l’accompagnement des personnes.
  • Comprendre les mécanismes neuro-biologiques du stress, des mémoires traumati ques et de la dissociation
  • Aborder les spécificités de la posture (conditions nécessaires, objectifs, risques, techniques processuelles).
  • Comprendre ce qu’il ne faut surtout pas faire.

 

évaluation

En fin de stage, 1 écrit d’une page avec les enseignements-clé tirés, en termes de compréhension du phénomène du trauma et de conséquences pour la posture d’accompagnement.

 

modalités pratiques

  • Réf. PPD 16
  • Formatrice : 
    Claire MARTEL-PAILLARD, 
    Gestalt-thérapeute, superviseuse didactitienne formée au C.I.G. (Montréal) et formée au travail sur les psychotraumatismes
  • Dates & horaires :
    2 x 2 jours
    1ère session : 09 et 10 décembre 2016
    2e session : 04 et 05 février 2017
  • Tarifs :
    Sous convention : 688 € / Particulier : 600 €
  • Lieu :
    Institut Champ-G • 7, rue Jules Dérégnaucourt à Roubaix (59100)
  • Contact
    - Administratif : Guislaine PINATON /  téléphone : 03 20 28 17 50